Peau plus grasse, apparition de boutons, pores dilatés, écoutez votre peau et apprenez à lui offrir ce dont elle a réellement besoin en ces diverses périodes.

Un point sur les hormones et le cycle de la femme.

Les oestrogènes augmentent et stimulent la création de fibres de réticule puis de collagène, d’élastine et d’acide hyaluronique. Les oestrogènes sont très présentes en début de cycle, donc à la fin des menstruations jusqu’à la période d’ovulation. La peau sera un peu sèche en début de cycle. Puis mieux hydratée, lisse, tonique avec peu d’imperfections jusqu’en milieu de cycle.

La progestérone a un effet sur l’augmentation de la production du sébum. Elle se manifeste après l’ovulation, jusqu’aux nouvelles menstruations, rendant la peau de plus en plus grasse avec des pores dilatés et un manque d’hydratation.

Pour récapituler, après vos menstruations, votre peau va devenir un peu sèche, donc nettoyer votre peau correctement et nourrissez la en conséquence.
En milieu de cycle, vers la période d’ovulation votre peau va commencer à devenir de plus en plus grasse et les imperfections vont apparaître. Donc nettoyez votre peau comme d’habitude sans la décaper… une peau grasse est une peau sensible, puis hydrater là légèrement. Vous pouvez même la laisser respirer la nuit durant plusieurs jours , c’est à dire ne pas appliquer de soin.

MENOPAUSE
Lors de la ménopause, la progestérone diminue plus rapidement que les oestrogènes. Donc la peau devient plus sèche pour ensuite accueillir une perte de tonicité tissulaire.

Si vous souhaitez aller plus loin, vous pouvez réserver une consultation beauté, où nous discutions de vos habitudes de soins et comment les faire devenir efficientes.
Prenez soin de vous,
EM.